Actualités

Il est encore possible de s’inscrire au Conservatoire musique et danse

17.09.2018
|

Opération chèques avantages en Côte d’Albâtre, jusqu’au 23 septembre chez vos commerçants et artisans

3.09.2018
|

La Communauté de Communes de la Côte d’Albâtre lance, en association avec vos commerçants et artisans, la deuxième opération « chèques avantages». Le chéquier rassemble des offres promotionnelles : des réductions, des bons d’achat…, valables jusqu’au 23 septembre, sur présentation du chèque chez les commerçants et artisans participants. Les professionnels de proximité se sont mobilisés pour vous proposer leurs meilleures offres, prouvant ainsi leur implication dans leur métier et le dynamisme des commerçants et artisans locaux. Cette opération s’inscrit dans le dispositif FISAC […]

La Communauté de Communes de la Côte d’Albâtre lance, en association avec vos commerçants et artisans, la deuxième opération « chèques avantages». Le chéquier rassemble des offres promotionnelles : des réductions, des bons d’achat…, valables jusqu'au 23 septembre, sur présentation du chèque chez les commerçants et artisans participants. Les professionnels de proximité se sont mobilisés pour vous proposer leurs meilleures offres, prouvant ainsi leur implication dans leur métier et le dynamisme des commerçants et artisans locaux. Cette opération s’inscrit dans le dispositif FISAC, Fonds d’Intervention pour les Services, l’Artisanat et le Commerce. Les chèquiers ont été distribués dans les boites à lettres. Merci de nous informer si vous ne l'aviez pas reçu.

Le guide pratique de la rentrée 2018 est disponible

17.08.2018
|

l’opération LED est engagée : éclairer «mieux» et moins cher sur tout le territoire intercommunal.

13.07.2018
|

 

La Communauté de Communes de la Côte d’Albâtre et le Syndicat Départemental d’Energie de la Seine-Maritime (SDE76) s’engagent dans un programme de renouvellement (programme LED) du parc d’éclairage public des 63 communes de notre intercommunalité. La commune d’Ourville-en-Caux a été retenue pour lancer ce programme.

La Communauté de Communes a décidé d’éclairer mieux et de réduire les dépenses énergétiques du réseau d’éclairage public de ses communes, en mettant en place avec l’aide du SDE76, un programme de […]

 

La Communauté de Communes de la Côte d’Albâtre et le Syndicat Départemental d’Energie de la Seine-Maritime (SDE76) s’engagent dans un programme de renouvellement (programme LED) du parc d’éclairage public des 63 communes de notre intercommunalité. La commune d’Ourville-en-Caux a été retenue pour lancer ce programme.

La Communauté de Communes a décidé d’éclairer mieux et de réduire les dépenses énergétiques du réseau d’éclairage public de ses communes, en mettant en place avec l’aide du SDE76, un programme de renouvellement des points lumineux énergivores par des lanternes LED. Ce projet vise plus de 10 000 points lumineux et durera 3 ans.

En 2018, nous investirons avec le SDE76 2 731 245,22 € TTC (CCCA : 986 136,17 € ; SDE76 1 745 109,05 €) pour renouveler 2 567 points lumineux. Le SDE76 apporte cette aide grâce au soutien du Département de la Seine-Maritime (à hauteur de 872 554,525 € TTC).

Les avantages des LED

Les sources lumineuses LED offrent un rendu plus naturel (lumière plus blanche que jaune), permettent d’abaisser les puissances électriques installées, donc de réduire la facture énergétique et la pollution lumineuse.

Chaque opération du programme LED a fait l’objet d’une étude photométrique afin d’adapter la puissance et la luminosité de chaque lanterne.

Le SDE76 et ses prestataires ont organisé le déploiement du programme afin d’optimiser les coûts et délais de réalisation des opérations.

Respectueuse de l’environnement et attentive à ses dépenses, la Communauté de Communes de la Côte d’Albâtre s’inscrit ainsi dans une démarche de développement durable.

   

Pavillon bleu 2018 pour le port intercommunal de Saint Valery en Caux !

25.05.2018
|

Les critères du Pavillon Bleu sont regroupés en 4 grandes familles :

Education à l’environnement

Un port Pavillon Bleu s’engage à mettre en place 3 actions d’éducation à l’environnement sur le port, dont au moins 2 pendant la saison, mais il doit également respecter les critères suivants:

Mise en oeuvre d’un programme de management environnemental
Existence d’informations relatives aux sites naturels à respecter, aux espèces animales et végétales protégées
Diffusion et relais de la Charte des Plaisanciers Pavillon Bleu
Affichage des critères, coordonnées de Teragir […]

Les critères du Pavillon Bleu sont regroupés en 4 grandes familles : Education à l'environnementPlanchesPastilles 08petit Un port Pavillon Bleu s'engage à mettre en place 3 actions d'éducation à l'environnement sur le port, dont au moins 2 pendant la saison, mais il doit également respecter les critères suivants:
  • Mise en oeuvre d'un programme de management environnemental
  • Existence d'informations relatives aux sites naturels à respecter, aux espèces animales et végétales protégées
  • Diffusion et relais de la Charte des Plaisanciers Pavillon Bleu
  • Affichage des critères, coordonnées de Teragir et code environnemental de bonne conduite
  • Sensibilisation du personnel portuaire
  • Incitation des touristes à utiliser des moyens de locomotion doux (vélos, marche à pied, transports en communs...)
Gestion des déchetsPlanchesPastilles 08petit
Le Pavillon Bleu prend en compte la collecte sélective d'au moins 3 types de déchets ménagers et 3 types de déchets spéciaux sur le port, mais aussi :
  • Etablissement d'un plan de réception et de traitement des déchets conformément aux dispositions de l'arrêté du 21 juillet 2004 et suite à la directive européenne 2000-59
  • Niveau d'équipement adéquat et suffisant
  • Collecte sélective d'au moins 3 types de déchets ménagers
  • Collecte sélective d'au moins 3 types de déchets spéciaux
  • Existence d'une déchetterie portuaire
  • Sensibilisation des plaisanciers à l'utilisation des installations portuaires
 
Gestion du milieuPlanchesPastilles 08petit
Tous les ports Pavillon Bleu doivent être équipés d'une pompe de récupération des eaux usées des bateaux (eaux grises/noires) et mettre en oeuvre une politique de récupération et de traitement des eaux usées des aires techniques avant rejet dans le milieu (aires de carénage). Ils doivent également respecter les critères suivants :
  • Répartition et entretien des équipements sanitaires conformes à la règlementation départementale
  • Absence de rejets directs d'eaux usées dans le port
  • Propreté du plan d'eau garantie en permanence
  • Politique de résorption à la source des pollutions
  • Politique de réduction des dépenses en énergie et en eau
  • Gestion des boues de dragages
  • Pour les ports de plus de 1000 anneaux, récupération et traitement des liquides polluants des cales
  • Analyses régulières des eaux du port et des sédiments
  • Absence de pollution sonore et olfactive
  • Récupération et traitement des liquides polluants des cales pour les ports de moins de 1000 anneaux
  • Incitation à l'utilisation de produits et techniques respectueux de l'environnement
 
Gestion du sitePlanchesPastilles 08petit
Un port Pavillon Bleu doit avoir un niveau d'équipement satisfaisant ainsi que des équipements de secours et de sécurité adaptés à la taille du port. Il doit également répondre aux critères suivants:
  • Affichage d'un plan du port (avec légende et pictogrammes)
  • Bonne gestion des bâtiments
  • Règlementation de la circulation sur le port
  • Accueil et information satisfaisants
  • Affichage des consignes de sécurité et des plans de secours en 2 langues
  • Accès et facilités pour les personnes à mobilité réduite

La Communauté de Communes de la Côte d’Albâtre et le Conseil Départemental signent une convention d’aide à l’immobilier d’entreprise

13.04.2018
|

 

Le Conseil Département de la Seine-Maritime et la Communauté de Communes de la Côte d’Albâtre viennent de signer une convention d’aide à l’immobilier d’entreprise.

Vendredi 13 avril, en l’hôtel communautaire, a été signée la convention d’aide à l’immobilier d’entreprise avec le Conseil Départemental de la Seine-Maritime ; par Jean-François BURES, Vice-président du Département en charge du développement économique et du tourisme et Gérard COLIN, Président de la Communauté de Communes de la Côte d’Alb […]

  Le Conseil Département de la Seine-Maritime et la Communauté de Communes de la Côte d’Albâtre viennent de signer une convention d’aide à l’immobilier d’entreprise. Vendredi 13 avril, en l’hôtel communautaire, a été signée la convention d’aide à l’immobilier d’entreprise avec le Conseil Départemental de la Seine-Maritime ; par Jean-François BURES, Vice-président du Département en charge du développement économique et du tourisme et Gérard COLIN, Président de la Communauté de Communes de la Côte d’Albâtre, en présence de Xavier BATUT, Député de la Seine-Maritime, de Jean-Louis CHAUVENSY, Conseiller Départemental, Président Délégué de Seine-Maritime Attractivité et de Gérard FOUCHE Vice-Président de la Communauté de Communes en charge du développement économique. Les établissements publics tels que, la Communauté de Communes de la Côte d’Albâtre, ont une compétence pleine et entière en matière d’immobilier et de foncier d’entreprise. Ces collectivités ont dès lors la possibilité de mettre en place des dispositifs d’aides à l’immobilier d’entreprises qui permettent de favoriser l’implantation, le développement d’entreprises ainsi que le soutien de l’économie du territoire. La Communauté de Communes de la Côte d’Albâtre a récemment délibéré pour approuver un règlement d’application, fixant les conditions d’octroi de l’aide à l’immobilier d’entreprise et de déléguer cette compétence au Conseil Départemental de la Seine-Maritime. Cela signifie que toute entreprise ayant un projet d’investissements immobiliers (construction, travaux de rénovation ou d’aménagements à caractère immobilier, extension, acquisition…) permettant le développement de leurs activités sur le territoire, peuvent (sous réserve des critères d’éligibilité) bénéficier de cette aide. L’aide financière de la Communauté de Communes de la Côte d’Albâtre est fixée à 10% du montant total HT des investissements éligibles, plafonné à 500 000€ HT par projet, soit un montant maximum de subvention de 50 000€. Cette délégation de compétence au Conseil Départemental de la Seine-Maritime permet un abondement supplémentaire au bénéfice des entreprises : soit une aide à hauteur de 10% du montant total HT des investissements éligibles et plafonnée à 60 000€. Ce partenariat entre le Conseil Départemental de la Seine-Maritime et la Communauté de Communes marque l’attachement de chacun au soutien de l’économie locale  

Jean-François BURES Vice-président du Conseil départemental de la Seine-Maritime, Gérard COLIN Président de la Communauté de Communes de la Côte d'Albâtre, Jean-Louis CHAUVENSY Conseiller Départemental et Président délégué de Seine Maritime Attractivité, Xavier BATUT Député de la Seine-Maritime, Gérard FOUCHE Vice-président de la Communauté de Communes en charge du développement économique.

‹ Prev page1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 Next page ›